» Comprendre les besoins...
Exporter en pdf  Exporter en pdf


jeudi 01 mars 2018

Les plantes en pots (bonsaï, cactus, orchidée…),

une évidence incertaine.

Le vivant suscitera toujours une part d’incertitude. Nourri d’ambigüité et d’inexpérience cela a fait naitre des fantasmes. Vérifiable ou infondé on a tendance à s’identifier à la plante pour estimer ses besoins mais ne faisant pas partie de son règne notre ressenti est erroné. Les plantes, vivent et fonctionnent. Elles ont besoin d’air, d’eau, de nutriments, et de lumière. Pour certains cela est une évidence mais ces paramètres sont souvent négligés, oubliés. 
La réussite ou l’échec de culture dépendde ces quatre notions ou éléments.

L’air : une plante respire mais à l’inverse de nous elle rejette de l’oxygène et absorbe le co2. L’air n’est pas seulement le gaz qui nous entoure on peut y inclure la température de ce mélange. Suivant leurs origines les plantes cultivées en pots ont des plages de températures établies. C’est pour cela que l’on peut déterminer les plantes d’intérieur issus des zones les plus clémentes de notre globe et les plantes d’extérieur ceux qui vivent sous notre climat. La notion d’atmosphère protégée prend tout son sens lorsque tous les paramètres de l’écosystème de la plante permettent non pas sa survie mais son développement.

L’eau,les besoins et la qualité. Tout être vivant a besoin d’eau, il est le principal composant de tous ce qui est vivant et assure le rôle de transporteur. Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins. Evaluer cette demande est impératif. Car trop ou pas assez peut être néfaste. Les échanges ne se font pas que par les racines, l’hygrométrie de l’air est aussi impérative et surtout dans les atmosphères fermées tels les intérieures de maison, un autre facteur oublié :  sa qualité qui est tout aussi primordiale. L’eau du robinet n’est pas traitée pour répondre aux plantes mais pour notre consommation, le taux de chlore et le ph ne correspondent pas aux métabolismes des plantes. Préférez l’eau de pluie mais si l’on n’a pas le choix, sachez que le clore s’évapore. Il est donc préférable de tirer l’eau dans un récipient ouvert 24 h à l’avance. Pour le ph c’est à peine plus compliqué : des traitements à base d’acide organique existent.

Les nutriments :  une plante s’alimente en puisant dans le sol et elle exploite ce qui est à sa portée. Dans le cas d’une plante en pot, le substrat ne permet pas une réserve suffisante pour alimenter la plante. Un apport d’engrais est plus que nécessaire. L’alimentation d’une plante n’est pas seulement qu’en N/P/K. Les engrais conventionnels sont réalisés plutôt pour les cultures en pleine terre. La culture en pot nécessite des engrais plus élaborés où l’on retrouve les indispensables N/P/K mais aussi les secondaires (oligo-éléments, acides aminés etc…). La limitation d’un élément régi par un phénomène d’escalade réduit ou annule l’absorption de tous les autres éléments. Comme pour l’eau les échanges en éléments ne se font pas seulement par les racines mais par les feuilles également. Prenez garde car s’il est nécessaire d’apporter des engrais, le sur-engraissement peut-être une source d’échec.

La lumière : besoin primaire aussi important que l’eau , c’est l’énergie qui par le biais de la photosynthèse transforme les éléments absorbés en matériaux pour élaborer son fonctionnement et sa construction. Les besoins varient aussi pour chaque plante. Trop ou pas assez est aussi dommageable. On s’en aperçoit en hiver dans nos pays tempérés.  La lumière extérieure étant amoindrie les plantes d’intérieur même disposées devant une fenêtre souffre d’une déficience qui va occasionner un jaunissement et dépérissement. Bien que sa surexposition puisse aussi créer des brûlures elle est néanmoins indispensable.

En conclusion il est impératif de connaitre les besoins de chaque plante pour maitriser au mieux sa culture. N’oubliez jamais que la vie d’une plante dépend de vous à partir qu’elle est dans un pot. Et que nous n’avons pas de contrôle sur la vie ce n’est qu’une illusion et face à cela il faut garder beaucoup d’humilité.

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris